La montagne, meilleure amie de votre santé

Vincent de Bentzmann

 

Vincent de Bentzmann a deux passions dans la vie : l’industrie du futur, dans laquelle il s’investit énormément, et la montagne, qui lui permet de conserver une excellente forme. Entre l’alpinisme et l’escalade, il entretient encore parfaitement son corps, et se ressource régulièrement de l’air pur des sommets. Car si l’on a un peu trop entendu la phrase « la montagne, ça vous gagne », cette dernière a effectivement un effet positif sur le corps et sur le mental, pour de multiples raisons. Petites explications, en encouragements à faire de même !

L’air pur de la montagne

Aller à la montagne, c’est réapprendre à respirer. Voilà comment on pourrait, de manière succincte, décrire les bienfaits de l’air montagnard sur le corps humain. Mais il est toujours mieux d’ajouter quelques explications un peu plus scientifiques sur le sujet. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’en altitude, la pollution est bien moins présente, tandis que les différents allergènes se font de plus en plus rare. C’est l’avantage de ces régions plus naturelles, et c’est ce qui motive les alpinistes à s’élancer vers les sommets, pour tenter d’y respirer l’air le plus pur possible. Un air qui va également posséder une teneur en oxygène plus faible, qui va pousser le corps à compenser et à s’adapter aux nouvelles conditions. Il augmente ainsi le taux d’hématocrite du corps, c’est-à-dire la quantité de globules rouges dans le sang. Une technique naturelle que tentent de reproduire les produits dits « dopants », ce qui donne une idée de l’effet de puissance que l’on ressent une fois habitué, quoique l’air de la montagne soit parfaitement sûr pour l’organisme. Ce dernier en ressort fortifié : c’est pour ça que de nombreux sportifs vont s’entraîner en montagne avant une compétition.

La proximité au soleil

Le soleil est bon pour nous ! Alors certes, il faut toujours craindre les coups de soleil, et une exposition trop importante est dangereuse, mais les montagnards expérimentés n’oublient pas la crème solaire, et dans l’ensemble, le soleil nous procure un bien fou ! D’abord, l’absence de grandes villes et de hauts bâtiments fait que nous sommes plus exposés aux rayons solaires en montagne, tandis que l’altitude nous rapproche de ce dernier, tout cela suscitant augmentant la production de vitamine D. Il a été de nombreuse fois prouvé que le soleil est profondément lié à l’état moral, les pays du Nord, où on retrouve de longues périodes de nuit, sont plus sujets à la dépression et aux risques de suicides. En montagne, on peut profiter des bienfaits des UVs, même en hiver ! Qui plus est, l’activité physique est aussi un modificateur important du moral, et la montagne présente milles occasions de se dépenser. Vincent de Bentzmann a choisi l’alpinisme et l’escalade, un vestige de sa formation militaire (il a tout de même passé 8 ans dans l’armée !). Mais chacun peut y trouver son compte pour se dépenser et retrouver le sourire en montagne !

La puissance des paysages de montagnes

Contempler un paysage depuis le sommet d’une montagne est une sensation grisante. C’est l’impression d’être au-dessus du reste, de pouvoir saisir le monde à pleines mains. Le simple fait d’avoir envie d’aller à la montagne, envie de faire une randonnée, nous fait du bien. Se préparer à grimper donne toujours le sentiment de préparer quelque chose d’important, c’est le plaisir par anticipation. Et une fois en haut, c’est la fierté qui domine, la sensation d’accomplissement qui inonde le corps et fait un bien fou au mental. Lorsque l’on peut coupler cette sensation grisante au plaisir d’un paysage d’altitude qui se découvre sous nos yeux, on se sent heureux. Le bonheur, tel est le pouvoir conféré par la montagne.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *